1998 – Il était deux fois

Responsable de la diffusion au Moulin à Musique depuis 2015.
Publié le 3 novembre 2015 par

1998 – Il était deux foisIE2F 1

Texte: Pascale Rafie, Jean Régnier; Musique: Vincent Dionne, Jean-Luc Éthier, Marc Tremblay

Violons, clavier-échantillonneur

Public: 6 à 11 ans

 

« Depuis bientôt vingt ans, le Moulin à Musique tourne dans le créneau bien défini du théâtre musical pour enfants. Sa nouvelle création, destinée au public de six à onze ans, met en scène une fort sympathique conteuse, madame Lespérance. Promenant sa philosophie de bonheur simple, cette gitane vient raconter, secondée par son très expressif violon, deux histoires de fillettes chagrines.

Si les héroïnes ont toutes deux du fil à retordre avec la vie, la nature de leur problème est bien différente : la première a vu son meilleur ami disparaître dans les marais et elle est restée prisonnière de sa peine; la seconde, atteinte d’une allergie à l’ennui peu commune, sombre dans un profond sommeil à tout moment.

La comédienne Marie-Hélène da Silva assume avec une égale souplesse les rôles de la conteuse et d’une amusante gardienne. Primesautière, elle ponctue de son archet, espiègle ou mélancolique, les contes de Jean Régnier et de Pascale Rafie. Le succès de cette petite heure bien serrée repose en grande partie sur sa présence attachante. À ses côtés, violon à l’épaule, la jeune Marie-Soleil Bélanger prête son aplomb aux personnages des gamines. Quant aux instruments, ils ne pas les seconds violons : frétillants, imaginatifs, de leurs cordes une corneille peut prendre son envol. »

IE2F 2Patricia Belzil, Journal Voir, édition du 26 février au 4 mars 1998

 

«  Marie-Hélène da Silva démontre ici que si le violon n’a plus de secrets pour elle, l’art du conte lui est également plus que familier. Du geste autant que du regard et de la voix, les faits et les gens qu’elle évoque semblent, par magie, se matérialiser sur scène. »

Sonia Safarti, La Presse, 24 février 1998

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Le Moulin à Musique décline toute responsabilité juridique en cas de commentaire à caractère injurieux, homophobe, xénophobe, raciste, anti religion et toutes autres formes d « anti- » et « -phobe ».

Le Moulin à Musique décline toute responsabilité en cas de commentaire appelant à la haine.

Le Moulin à Musique s’engage à ce que ces commentaires, s’il y a lieu, soient référés aux autorités compétentes.