Les créateurs et collaborateurs

Notes biographiques

thumb_mhdasilva

Marie-Hélène da Silva

Directrice artistique, comédienne, musicienne, animatrice

Cofondatrice du Moulin à Musique et directrice artistique depuis 1980, Marie-Hélène da Silva est diplômée de l’Université du Québec en études et pédagogie musicale. Issue d’une famille où le théâtre est au cœur de l’éducation, elle développe une nouvelle approche artistique en théâtralisant des spectacles musicaux pour le jeune public. Violoniste, comédienne et pédagogue, elle a participé à la conception et l’interprétation de nombreux spectacles du Moulin à Musique dont Un violon sur l’épaule lauréat du prix Opus en 1997 pour la meilleure production jeune public. En 2004, elle signe avec Bonnes Nouvelles un premier texte et une première mise en scène. En 2006, elle crée Garde-robe, en complicité avec Francis Colpron, directeur artistique de l’ensemble Les Boréades. Elle assure la direction artistique de Pierres blanches (2010), spectacle musique, danse et théâtre et de Gros Paul (2011), conte musical contemporain, en collaboration avec l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+). Enfin, elle incarne l’unique personnage dans le spectacle Tête de violon!, créé en 2012 et coproduit avec Les Jeunesses musicales du Canada.

thumb_jdasilva

Joël da Silva

Auteur, metteur en scène, compositeur, concepteur sonore

Joël da Silva est un artisan bien connu du milieu du théâtre enfance jeunesse. À la fois auteur, metteur en scène, comédien et musicien, il explore depuis près de trente ans les rapports ludiques entre les mots, la musique et le jeu. Son théâtre, essentiellement poétique, puise volontiers à la source des mythes et des contes de fées, matériaux riches et universels que Joël da Silva s’approprie avec une singulière liberté. Son humour particulier accompagne toujours le regard qu’il pose sur la cruauté, la peur et la solitude, thèmes récurrents dans son œuvre. Bon nombre de ses textes dramatiques ont été créés par diverses compagnies établies : le Théâtre de Quartier (Le Pain de la bouche, La Nuit blanche de Barbe bleue), le théâtre de l’Avant-Pays (A nous deux!, Château sans roi) et Le Moulin à Musique (Garde-robe, L’Aube, La Maîtresse rouge, Un violon sur l’épaule). En 1999, il fondait sa compagnie, Le Théâtre Magasin (Le Cabaret des mystères, Le petit matériau rouge, Le Temps des muffins). Dernièrement, il met en scène Tête de violon! pour Le Moulin à Musique.

thumb_fcolpron

Francis Colpron

Directeur musical, musicien, comédien

Francis Colpron, flûtiste, comédien et professeur, est reconnu depuis quelques années comme étant l’un des instrumentistes les plus talentueux de sa génération. Sa qualité et sa capacité d’innover sur le plan artistique et interprétatif sont acclamées tant par le public que par la critique et les instances culturelles. Il fonde en 1991 l’ensemble Les Boréades de Montréal, dont il assure depuis la direction artistique. Il est le flûtiste du Trinity Consort de Portland en Oregon et est également l’invité d’autres formations musicales telles que le Studio de musique ancienne de Montréal, le National Arts Centre Orchestra, Tafelmusik, Opera Atelier, Les Violons du Roy, l’Orchestre symphonique de Québec et le Nova Scotia Orchestra. Francis Colpron enseigne à l’Université de Montréal. L’ensemble Les Boréades de Montréal et Le Moulin à Musique coproduisent Garde-robe en 2006.

jean_luc_ethier

Jean-Luc Éthier

Arrangeur, concepteur, directeur musical, musicien, comédien

Cofondateur du Moulin à Musique, Jean-Luc Éthier a collaboré à une dizaine de créations (Un violon sur l’épaule, La symphonie synthétique, De midi à l’infini, L’aube). Depuis plus de vingt-cinq ans, il accompagne au piano et au clavier de nombreux interprètes et auteurs-compositeurs. Depuis 2002, il enseigne et accompagne à l’École nationale de la chanson. Il a obtenu son baccalauréat en musique à l’Université de Montréal et a suivi une formation en composition musicale auprès de Bruno Fecteau dans le cadre du Festival en chansons de Petite-Vallée. Compositeur de musiques instrumentales et de chansons, il a aussi été claviériste, arrangeur et interprète pour la production Le Magasin des mystères de Joël da Silva pour le Théâtre Magasin ainsi que pour la production Muguette nucléaire de Marc Drouin et Robert Léger dont il est également directeur musical.

Allan mer-2

Allan Sutton

Interprète

Allan Sutton a complété un baccalauréat et une maîtrise en piano, spécialité en interprétation à l’Université de Montréal. Passionné de musique et artiste à multiples facettes, il est aujourd’hui reconnu comme une source d’information incontournable en tout ce qui a trait au domaine pianistique et technique professionnel à Montréal. Il est pianiste et comédien dans trois créations du Moulin à Musique : Un violon sur l’épaule depuis 1995, L’aube depuis 2001 et finalement Gros Paul crée en 2011. Il est un proche collaborateur de Marie-Hélène da Silva, directrice du Moulin à Musique.

Véronique-Lacroix-2008-light3-200x300

Véronique Lacroix

Conseillère musicale, directrice artistique de l’Ensemble contemporain de Montréal

Véronique Lacroix complète en 1988 ses études musicales au Conservatoire de musique de Montréal, où elle remporte de nombreuses distinctions. Entre 1987 et 1996, elle fonde l’ECM+ (Ensemble contemporain de Montréal+) pour travailler de près avec les compositeurs d’ici, puis occupe la direction artistique de plusieurs formations symphoniques au Québec et en Ontario. Lauréate de plusieurs Prix de direction d’orchestre au Conservatoire de Montréal mais aussi auprès du Conseil des Arts du Canada et de celui de l’Ontario, elle reçoit en 2007 le Prix Opus de Direction artistique de l’année après vingt ans à la tête de l’ECM+, un ensemble également honoré de prestigieux prix tels que le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal et le Prix Opus de l’Événement musical de l’année. Avec cet orchestre, dont la programmation propose d’audacieux spectacles multidisciplinaires et la découverte de compositeurs canadiens, elle a contribué à la création de près de 180 œuvres dont plusieurs ont été retransmises sur les ondes de Radio-Canada et gravées sur disques compacts. Depuis 1995, elle dirige avec plaisir les jeunes virtuoses du Conservatoire de musique de Montréal dans l’apprentissage de la musique contemporaine et est régulièrement appelée à diriger au Canada et à l’étranger. Elle est conseillère musicale pour La Maîtresse rouge et Gros Paul du Moulin à Musique.

Alain Dauphinaisalaindauphinais2

Compositeur

C’est en passant par le courant rock et folk des années 70, à travers la guitare, la basse électrique et le violoncelle, qu’Alain Dauphinais en vient à entreprendre des études de composition avec Michel Longtin, de 1983 à 1989. Depuis 1994, il est diplômé en composition de l’Université de Montréal et en enseignement de la musique de l’UQAM.

C’est en 1987, à la suite de sa participation à un cours-ateliers sur l’environnement sonore avec R. Murray Schafer, qu’il commence à remettre en question la forme traditionnelle du concert. À partir de ce moment, sa démarche s’oriente résolument vers l’espace et le mouvement du son qui deviennent des paramètres aussi importants que la hauteur, la durée et le timbre. Il est membre fondateur d’Espaces sonores illimités. Ses musiques ont été entendues à Montréal, Toronto et en Bulgarie, il a participé à la Symphonie du Millénaire en 2000. Il crée aussi la musique de La Maîtresse rouge pour Le Moulin à Musique la même année. Depuis 2001, il travaille sur plusieurs productions théâtrales avec le metteur en scène René-Richard Cyr.

Eugénia ReznikPhoto Eugénia Reznik

 Artiste visuelle

Née en Ukraine où elle a fait ses études en arts plastiques, Eugénia Reznik a par la suite vécu et travaillé en France. Depuis 200, elle est installée à Longueuil. Elle poursuit actuellement ses études en Maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université de Québec à Montréal. Elle a présenté plusieurs expositions individuelles et a participé à de nombreuses expositions collectives au Québec et en France. Eugénia Reznik est particulièrement impliquée dans le milieu d’enseignement des arts visuels aux enfants dans les milieux défavorisés, en particulier dans le cadre du Programme Un école montréalaise pour tous du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. Elle a travaillé sur différents projets de création avec des enfants des écoles primaires de Montréal, en collaboration avec des partenaires tels que Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, La Maison Théâtre, Le Moulin à Musique, l’école PROMIS, etc.

Anne-Marie-Olivier-crédit_-Martin-Morissette-4-199x300

Anne-Marie Olivier

Auteur

Figure importante de la relève théâtrale québécoise, Anne-Marie Olivier est une jeune auteure, conteuse et comédienne au talent bouillonnant. Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1997, elle a joué dans plusieurs productions, en plus d’écrire continuellement. Son spectacle Gros et Détail crée en 2003 explore avec ludisme et poésie les thèmes pourtant durs de l’alcoolisme, de la pauvreté et de la violence conjugale. Ce premier long texte de son cru lui a valu le Prix Paul-Hébert et le Masque du public en 2005… un succès tant critique que populaire. Elle a ensuite écrit Le psychomaton, ainsi qu’une courte pièce, Un jeudi soir à l’expo, créée dans le spectacle Regards-9 à Québec pendant les fêtes du 400e anniversaire de la ville. Sur scène, on peut la voir dans Les Trois Sœurs, mise en scène par Wajdi Mouawad. En 2009, elle créait sa deuxième pièce solo, Annette. En 2011, elle écrivait sa première œuvre jeunesse, Gros Paul, pour Le Moulin à Musique. Elle est aussi directrice artistique du Trident depuis décembre 2012.

Michel Gonneville

Michel Gonneville

Compositeur

Michel Gonneville compte dans son parcours académique des études en piano et en composition à Montréal, jusqu’au doctorat, et un séjour de perfectionnement de trois ans en Allemagne et en Belgique. Il est établi dans la métropole québécoise où il partage son temps entre la composition, l’enseignement, divers projets liés à la musique de création et… la vie de famille.

Il a composé pour plusieurs solistes et ensembles du Québec (OSM, Louise Bessette, Marc-André Hamelin, ECM+, SMCQ, NEM, les quatuors Molinari et Bozzini, Trio Fibonacci, etc), mais aussi pour des interprètes du Canada et de l’étranger. Sa musique a souvent débordé les frontières du pays (diffusions et exécutions en France, en Belgique, en Angleterre, en Allemagne, au Mexique, aux États-Unis, etc). Il a collaboré avec des poètes, des artistes visuels et des chorégraphes, a organisé plusieurs événements musicaux, écrit des articles spécialisés, participé à des jurys et donné des conférences et des classes de maître ici et à l’étranger. Depuis 1997, il enseigne la composition et l’analyse au Conservatoire de musique du Québec à Montréal. Pour Le Moulin à Musique, il compose la musique de Gros Paul (2011).

michel-maxime-legault

Michel-Maxime Legault

Metteur en scène

Michel-Maxime Legault est diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Depuis sa sortie en 2005, il a joué dans Vie et Mort du Roi Boiteux, Les Jumeaux Vénitiens, De l’Amour et des Restes Humains, Cabaret au Bazar, L’Intrus, Amour, Délices et Ogre, Piaf, Le Père Noël est une Ordure et tout dernièrement Cock. Il est cofondateur du Théâtre de la Marée Haute pour lequel il a signé la mise en scène de Kvetch, Rhapsodie-Béton, Top Dogs, Kick, Je n’ai pas fini de regarder le monde et Parfois, la nuit, je ris tout seul avec Marcel Pomerlo. Il a aussi mis en scène Comment je suis devenue touriste et Les Conjoints, Le spectateur condamné à  mort, Gros Paul (création 2011) pour Le Moulin à Musique, Warwick, Les Grosses Geishas, Menteur, Le Chemin des Passes-Dangereuses et quelques autres. Il est également diplômé d’une neuvième année de piano classique à  l’École de Musique Vincent-d’Indy. Il enseigne aussi le jeu scénique d’opéra et l’interprétation à l’École de théâtre de St-Hyacinthe. Il travaille présentement sur Moi et l’autre de Pascal Brullemans et Talia Hallmona présenté au Théâtre Aux Écuries à l’automne 2014.

Photo Georges Forget

Georges Forget

Compositeur

Compositeur français installé au Québec depuis 2001, Georges Forget a commencé sa formation auprès de Christian Eloy, au Conservatoire de Bordeaux, dans la plus pure tradition acousmatique. Il a ensuite évolué, durant sa maîtrise avec Robert Normandeau, vers une approche plus mélodique de l’électroacoustique. Compositeur polyvalent, son travail accompagne également différentes formes d’expression comme le théâtre, la vidéo d’art ou le documentaire. Ayant effectué ses études de doctorat en composition sous la direction d’Isabelle Panneton et de Jean Piché, Georges Forget continue de privilégier l’utilisation du motif « mélodique » comme élément fondateur de l’unité et de la lisibilité formelle de l’œuvre; son projet de musique mixte consiste en outre à développer des dispositifs permettant une plus grande sensibilité dans les échanges musicaux entre machine et musicien. Georges Forget est également impliqué dans le collectif de compositeurs Point d’écoute dont il est l’un des cofondateurs. On a pu entendre son travail à différentes occasions sur la scène internationale : Festival Synthèse (Bourges, France, 2009), L’Espace du Son (Bruxelles, Belgique, 2009), TSONAMI 2009 (Buenos Aires, Argentine, 2009), SSSP 2009 (Leicester, Angleterre, 2009) entre autres. Pour Le Moulin à Musique, il a composé la musique du concert visuel Au rythme des papillons.