Au rythme des papillons

Concert visuel en collaboration avec l'Insectarium de Montréal, un Espace pour la vie

Concert visuel en collaboration avec l’Insectarium de Montréal, un Espace pour la vie et Une école montréalaise pour tous.

logo_espace_vie

Crée en février 2014 dans le cadre de l’événement Papillons en liberté.

Les enfants sont invités à un voyage visuel et sonore inspiré des quatre phases de la vie du papillon (œuf, chenille, chrysalide, papillon).

Sur scène, deux interprètes font entendre au jeune auditoire des musiques en lien avec les différentes phases du développement du papillon. Tout en jouant, les interprètes déplacent et manipulent des œuvres artistiques visuelles. Les animations vidéo projetées sur écran, à la manière d’un folioscope, accompagnent les artistes en mouvement.

Cette métaphore de la métamorphose sensibilisera les enfants aux arts visuels et à la musique mixte (instrumentale et électroacoustique) et donnera naissance sur scène… à un beau papillon!

Plus d’informations : http://calendrier.espacepourlavie.ca/concert-au-rythme-des-papillons
Réservations pour les groupes scolaires à : http://espacepourlavie.ca/activites-educatives/au-rythme-des-papillons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo - Au rythme des papillons
ÂGE: 8 À 10 ans
et familles
DURÉE:25 min.
JAUGE:200 enfants
AIRE DE JEU:  (L x P x H)
MOTS-CLÉS: transformation, concert visuel, oeuvres en mouvement, cycles de la vie, papillon
DIFFUSION:

 Salles de spectacles

Équipe de création

Interprètes :

  • Mélanie Cullin, piano
  • Fanny Fresard, violon

Mot des créateurs :

Toute petite, ces poussières virevoltantes dans les rayons du soleil pénétrant ma chambre me faisaient rêver. Aujourd’hui, les feuilles, les branches bougeant dans le vent, la gent ailée et le vol des papillons sont mes sujets de rêvasserie estivale. Je voyage là où je disparais, dans un domaine vaste et tranquille.

De la naissance jusqu’à la mort, le corps humain change très peu physiquement. Il en va autrement pour d’autres espèces. Nous pouvons comparer l’œuf du papillon au fœtus humain, la chenille à l’enfance et le papillon à l’âge adulte. De l’enfance à la vieillesse, nous possédons deux yeux, deux bras, un ventre, une tête et nous marchons sur nos deux jambes. Jamais nous ne pensons un jour voler dans les airs.

Cette chenille gourmande et rampante se transformera en chrysalide et puis, celle-ci cachée du regard, se métamorphosera en un merveilleux papillon.

Ce mystère a un petit quelque chose de fascinant et ce papillon de mes rêves veut qu’une œuvre musicale et visuelle soit proposée aux enfants. C’est pourquoi, à ma demande, de superbes créateurs métamorphosent artistiquement ce mystère grandiose et fascinant. Et je remercie chaleureusement leur grande générosité.

Je me permets, par ce spectacle, de voler et de rêver à travers la musique, le visuel et la lumière. Je me perds et me liquéfie (juste un petit peu) pour entrer dans ce que vit peut-être cette mystérieuse chrysalide.

Je vous souhaite ce voyage vers un domaine vaste « é-mouvant ».

– Marie-Hélène da Silva, directrice artistique

 

Y a-t-il un parallèle entre le cycle de vie d’un papillon et le processus de création d’une œuvre en arts visuels ? En mettant en place des objets visuels du spectacle, je me penche sur cette question.

Même s’il est difficile de schématiser la création d’une œuvre, il me semble qu’il y a de grandes similarités avec la naissance d’un papillon. On pourrait comparer l’œuf à la première idée d’une œuvre, l’étape de la chenille aux croquis, le mystère de la chrysalide au travail de l’artiste en atelier. Jusqu’à ce que l’œuvre soit prête à sortir de l’atelier et à se déployer, tel un papillon de la chrysalide. Et le cycle de vie reprend, car chaque œuvre est le commencement d’une autre.

Pour créer ces objets, j’explore aussi les matières transparentes, qui sont présentes à toutes les étapes de cette production : l’aquarelle pour les images de la projection vidéo, le papier collant de l’œuf, le tissu de la chenille, le papier transparent de la chrysalide et finalement le tissu du papillon.

– Eugénia Reznik, artiste visuelle

 

Depuis plusieurs années, mon travail de compositeur s’attache à créer des liens entre les choses existantes et mon univers musical intérieur. En d’autres mots, je tente de peindre des tableaux sonores et musicaux en prenant la nature comme modèle, en « musicalisant » tout ce qui n’est pas musical a priori.

En ce sens, Au rythme des papillons est pour moi une opportunité exceptionnelle de continuer à faire chanter les choses et le temps, comme une synthèse passionnante de nombreux aspects de mon univers artistique existant. J’aime croire que j’y fais sonner et résonner un monde silencieux, me laissant guider musicalement par sa beauté visuelle intime et, au passage, me permettant d’y insuffler quelques songes personnels sur le cheminement de tout être humain. La naissance, la rencontre et la transformation… Afin que tout puisse recommencer.

– Georges Forget, compositeur

 

Quel plaisir d’avoir à mettre en valeur et proposer une nouvelle perception à la vie d’œuvres d’art et de sculptures. La mise en lumière liée à ce concert visuel, est pour moi, la touche finale d’un pinceau lumineux offrant à voir l’intérieur et la translucidité des œuvres. Cette lumière apporte une nouvelle texture aux œuvres, et joue, par le fait même, sur l’imaginaire du spectateur. Laissez-vous vous envoler par la musique, et faites vibrer votre imaginaire par ces œuvres qui prendront vie.

– Kévin Bergeron, directeur de production et lumières

Cliquez sur les miniatures pour les agrandir.

Olivier Benoît-Potvin

Clavier bien tempéré. Blogue de Lucie Renaud, 28 février 2014 :

http://lucierenaud.blogspot.ca/2014/02/au-rythme-des-papillons.html

Un ballet soigneusement orchestré. Article de Pauline Gravel, La Presse, 21 février 2014 :

http://www.ledevoir.com/societe/science-et-technologie/400598/naissance-papillon

Quelques papillons et un soupçon de rêve. Blogue Camuz, article de Pierre-Luc Sénécal, 2 mars 2014 : http://www.camuz.ca/blogue/quelques-papillons-et-un-soupcon-de-reve

Art et entomologie : un duo inusité. Blogue de Espace pour la vie, article de Ofelia Gonzalez, 21 février 2014 : http://blogue.espacepourlavie.ca/2014/insectarium/art-et-entomologie-un-duo-inusite/

 

 

Prochaines dates à venir