Tête de violon

Un spectacle musical sans parole pour les enfants de 3 à 8 ans

En coproduction avec Les Jeunesses Musicales du Canada

Elle a une tête, deux bras, deux jambes et… un violon. C’est son âme de bois qu’elle porte à l’épaule. Tête de violon rêve la venue des oiseaux et vibre sur toutes ses cordes, tantôt soleil, tantôt ombre, parfois frisson, mais toujours jeu.

Un personnage énigmatique et son violon complice. Une performance alliant mouvement, musique et fantaisie. Une suite de moments mystérieux, de bruits curieux, de sensations et d’intuitions qui disent tout !

photo - Tête de violon
ÂGE: 3 À 8 ans
DURÉE:40 min.
JAUGE:100 enfants
AIRE DE JEU: 21’ x 12’ x 10’ (L x P x H)
MOTS-CLÉS: violon, mouvement, fantaisie, bruits curieux, sensations sonores
DIFFUSION:

 Salles de spectacles

 Écoles

Équipe de création

  • Direction artistique et joueuse d’idées : Marie-Hélène da Silva
  • Auteur et metteur en scène : Joël da Silva
  • Technicienne-musicienne : Frédérique Lapointe
  • Accessoiriste : Nancy Bussières
  • Programmeur : Benoît Brodeur
  • Confection du costume et habillage des lampes : Laurence Binette et Madeleine Leduc
  • Réalisation des décors : Christian Hamel

Interprète

Mot de l’auteur

Avec la musique, le jeu est  à la base de tout mon travail.  Le jeu qui se déploie dans l’espace, sans finalité autre que la beauté du jeu, dégagera toujours plus de sens que le message préconçu.

Parce que le jeu révèle l’humain à travers la vérité du corps :  affamé, vulnérable, spirituel.  J’aime construire à partir de ces petits «actes manqués» échappés de l’inconscient, qui sont pour moi des «actes réussis».

Joël da Silva

Cliquez sur les miniatures pour les agrandir.

Crédits photos : Aude Vanlathem

Extrait sans paroles

Extrait en français

… un spectacle ludique, en apparence décousu, où le personnage central s’amuse avec son violon, découvre les sons, des bruits, des mélodies. «C’est un personnage fantasque. On ne sait rien sur lui, d’où il vient, où il va, explique Joël da Silva. Mais tout est construit, cousu ensemble, même s’il y a des moments très différents et qu’il n’y a pas toujours d’explication à ces changements. Comme lorsqu’un enfant joue, finalement. Et quand un enfant joue, il transforme le monde.»…

…Marie-Hélène de Silva met à profit son côté clown pour ce spectacle, mais son personnage «a aussi un côté lunaire», dit l’interprète. Joël da Silva a fait attention pour bien doser le lyrisme et la drôlerie et éviter la «tyrannie de la poésie» qui, parfois, laisse les enfants loin derrière…

…«Il faut qu’un spectacle respire, croit de son côté Marie-Hélène de Silva. Et c’est une des qualités de Tête de violon, qui titille l’imaginaire grâce au non-dit, aux gestes…»

Josée Lapointe, La Presse, 28/04/12

Prochaines dates à venir

Spectacles passés

  • 02 May 2016
    Tête de violon! all day
    Tournée en Corée