Project Description

C’est la nuit, le petit frère est incapable de s’endormir. Le fantôme de son grand frère lui apparaît. Il se demande comment les choses peuvent se transformer ainsi : l’absence en présence, les êtres en fantômes, les animaux en humains, les humains en animaux. Le garçon comprend alors qu’il vit sa propre renaissance.

Nocturne… En plein sous l’astre de midi évoque de façon sensible la perte d’un être cher et le passage du monde de l’enfance vers celui de l’adolescence. Cette œuvre pluridisciplinaire où s’entremêlent la poésie, la musique contemporaine jouée en direct et une œuvre visuelle habillée de projections vidéo offre aux adolescent du premier cycle une rencontre unique avec une œuvre artistique hautement contemporaine. Le propos ouvert du spectacle permet à chacun de s’y projeter et de l’interpréter en étant lui-même créateur de sens, dans une expérience artistique innovante, sensible et immersive.

+ Contactez nous pour en savoir plus

Commentaires de spectateurs

Spectacle super. Comédien extra. Vraiment un bon moment. Félicitations à toute l’équipe!

J’ai été éblouie par le spectacle Nocturne… La poésie d’Élise Turcotte, bouleversante se mariait à merveille avec le décor somptueux et la musique. Le comédien rendait bien toutes les nuances du texte. Je suis heureuse qu’un spectacle de si haute qualité soit présenté à des adolescents. C’est à cet âge qu’on est le plus perméable à la poésie. Merci pour cette soirée magique.

+ Entrevue avec l’autrice Élise Turcotte avec Le Devoir

Les artistes

Crédits
Musique : Georges Forget
Texte : Élise Turcotte
Mise en scène : Marie-Hélène da Silva & Kévin Bergeron
Œuvre visuelle : Eugénia Reznik
Vidéo : Laura Gonçalves
Costumes : Magalie Dufresne
Lumières : Cédric Delorme-Bouchard
Mouvement : Danielle Lecourtois
Coordination technique et régie : Maude Picard
Interprétation
Guillaume Rodrigue, comédien
Mélanie Cullin, pianiste
Fany Fresard, violoniste
Photo & vidéo: Maxime Robert-Lachaîne
Montage : Frédéric Sasseville-Painchaud
Marie-Hélène
Marie-Hélène da Silva
Directrice artistique, comédienne, musicienne, animatrice
Cofondatrice du Moulin à Musique et directrice artistique depuis 1980, Marie-Hélène da Silva est diplômée de l’Université du Québec en études et pédagogie musicale. Issue d’une famille où le théâtre est au cœur de l’éducation, elle développe une nouvelle approche artistique en théâtralisant des spectacles musicaux pour le jeune public. Violoniste, comédienne et pédagogue, elle a participé à la conception et l’interprétation de nombreux spectacles du Moulin à Musique dont Un violon sur l’épaule lauréat du prix Opus en 1997 pour la meilleure production jeune public. En 2004, elle signe avec Bonnes Nouvelles un premier texte et une première mise en scène. En 2006, elle crée Garde-robe, en complicité avec Francis Colpron, directeur artistique de l’ensemble Les Boréades. Elle assure la direction artistique de Pierres blanches (2010), spectacle musique, danse et théâtre et de Gros Paul (2011), conte musical contemporain, en collaboration avec l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+). Enfin, elle incarne l’unique personnage dans le spectacle Tête de violon!, créé en 2012 et coproduit avec Les Jeunesses musicales du Canada.
Crédit photo : Marie-Noële Pilon
Georges
Georges Forget
Compositeur
Compositeur français installé au Québec depuis 2001, Georges Forget a commencé sa formation auprès de Christian Eloy, au Conservatoire de Bordeaux, dans la plus pure tradition acousmatique. Il a ensuite évolué, durant sa maîtrise avec Robert Normandeau, vers une approche plus mélodique de l’électroacoustique. Compositeur polyvalent, son travail accompagne également différentes formes d’expression comme le théâtre, la vidéo d’art ou le documentaire. Ayant effectué ses études de doctorat en composition sous la direction d’Isabelle Panneton et de Jean Piché, Georges Forget continue de privilégier l’utilisation du motif « mélodique » comme élément fondateur de l’unité et de la lisibilité formelle de l’œuvre; son projet de musique mixte consiste en outre à développer des dispositifs permettant une plus grande sensibilité dans les échanges musicaux entre machine et musicien. Georges Forget est également impliqué dans le collectif de compositeurs Point d’écoute dont il est l’un des cofondateurs. On a pu entendre son travail à différentes occasions sur la scène internationale : Festival Synthèse (Bourges, France, 2009), L’Espace du Son (Bruxelles, Belgique, 2009), TSONAMI 2009 (Buenos Aires, Argentine, 2009), SSSP 2009 (Leicester, Angleterre, 2009) entre autres. Pour Le Moulin à Musique, il a composé la musique du concert visuel Au rythme des papillons et du spectacle Nocturne... En plein sous l'astre de midi. 
Photo : Wahed Gotref
Fany
FanyFresard
Violoniste, comédienne, assistante à la direction artistique
Diplômée des conservatoires de Lyon et Bordeaux en violon classique, Fany cultive un intérêt pour d’autres styles, entre autres la musique improvisée et les musiques du monde. Elle s’intéresse particulièrement à l’approche interdisciplinaire dans le spectacle. Sensible au besoin de partager sa passion, elle enseigne le violon depuis plus de 15 ans. Elle s’est jointe au Moulin à Musique en 2013 en tant que musicienne-comédienne et animatrice, et agira bientôt en tant que co-metteure en scène de leur prochaine création. Ces dernières années, on a également pu la voir sillonner le monde aux côtés de Klô Pelgag et Sarah Toussaint-Léveillé.
Crédit photo : Maxime Robert-Lachaîne
Kevin
Kevin Bergeron
Metteur en scène, directeur technique, directeur de production
Formé en Théâtre-Production à l’École de Théâtre de Saint-Hyacinthe où il complète 3 ans de formation pour ensuite plonger par lui-même dans le grand milieu culturel. Depuis, Kévin a collaboré sur plusieurs productions en tant que metteur en scène, concepteur, directeur de production, directeur technique, directeur de tournée et scénographe.
Crédit photo : Éric Veillette
Laura
Laura Gonçalves
Artiste multimédia
Laura Gonçalves a commencé par étudier le cinéma à Paris où elle expérimente le récit sous forme d’essais plastiques. Sa pratique se situe entre un cinéma expérimental qui montre des personnages pris dans un instant quotidien, et la vidéo d’art qui utilise des dispositifs de projections pour transformer la matière. Elle explore les espaces, les couleurs, les mouvements temporels et intérieurs en mettant en scène des figures qui peuplent des paysages mentaux. Certaines de ses réalisations ont reçu des distinctions dans des festivals tels que Montréal Underground Film Festival, Dérapage, Fantasia et Vidéoformes.
Photo : Tous droits réservés
Eugénia
Eugénia Reznik
Artiste visuelle
Née en Ukraine où elle a fait ses études en arts plastiques, Eugénia Reznik a par la suite vécu et travaillé en France. Depuis 200, elle est installée à Longueuil. Elle poursuit actuellement ses études en Maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université de Québec à Montréal. Elle a présenté plusieurs expositions individuelles et a participé à de nombreuses expositions collectives au Québec et en France. Eugénia Reznik est particulièrement impliquée dans le milieu d’enseignement des arts visuels aux enfants dans les milieux défavorisés, en particulier dans le cadre du Programme Un école montréalaise pour tous du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. Elle a travaillé sur différents projets de création avec des enfants des écoles primaires de Montréal, en collaboration avec des partenaires tels que Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, La Maison Théâtre, Le Moulin à Musique, l’école PROMIS, etc.
Photo : Tous droits réservés
Élise
Élise Turcotte
Autrice
Poète, nouvelliste et romancière, Élise Turcotte a publié plusieurs recueils de poésie pour lesquels elle a remporté de nombreux prix. Ses plus récents titres sont La forme du jour (Noroit 2016) et Ce qu’elle voit (Noroît, 2010). Elle a aussi publié des nouvelles, et des romans, parmi lesquels : Le bruit des choses vivantes (Leméac, 1991, Babel, 1998), L’île de la Merci (Leméac, 1997 ; BQ, 2001) et La maison étrangère (Leméac, 2002, Prix du Gouverneur Général 2002), Guyana (Prix du livre de la Ville de Montréal 2011), et Le parfum de la tubéreuse (Alto, 2015). Enseignante pendant 30 ans, elle a formé plusieurs générations d’étudiants en création littéraire. Elle a aussi à son actif plusieurs livres pour la jeunesse, tous publiés à la Courte Échelle, dont la série Annette, Voyage autour de mon lit (poèmes) et Rose, derrière le rideau de la folie (deux fois Prix du Gouverneur Général en 2010 pour le texte et les illustrations de Daniel Sylvestre). Elle a fait paraître à l’automne 2013 Autobiographie de l’esprit aux Éditions La Mèche et son nouvel album jeunesse, Le lac des singes, , paraitra le à La Courte Échelle en janvier 2018. Ses livres sont traduits en anglais, en catalan, en espagnol et bientôt en arabe.
Photo : Julie Artacho
Mélanie
Mélanie Cullin
Musicienne et conceptrice du spectacle Tableaux-Musique
Après l’obtention de ses diplômes d’études musicales, Mélanie Cullin quitte la France pour enseigner le piano à Montréal. Elle développe une approche basée sur l’improvisation et se spécialise dans la dynamique de groupe. Elle diversifie ses intérêts musicaux en voguant entre musique de tradition classique, répertoire contemporain, musique improvisée, tout en expérimentant la rencontre avec d’autres arts. Depuis 2013, elle collabore régulièrement avec Le Moulin à Musique. En 2015, elle fonde le collectif de musique improvisée Myriade, et complète une formation en théâtre. En 2017, elle débute la création de son prochain spectacle musical Migraphonie ainsi que la nouvelle création du Moulin à Musique Tableaux-Musique.
Crédit photo : Tous droits réservés
+ de spectacles
Accueil